Immobilier à crédit : les impôts locaux coûtent chers

Publié le par Alain Herbert

La fiscalité immobilière n’est pas toujours avantageuse

Lors de l’achat d’un bien immobilier à crédit, les emprunteurs négligent trop les impôts locaux. Or, ces derniers peuvent peser lourd dans le budget alloué à ce projet. Selon une analyse du courtier Meilleurtaux concernant les 10 plus grandes villes de France, la fiscalité locale pour un appartement de 70 mètres carrés financé sur 20 ans a augmenté de 173 euros en moyenne mensuellement. La taxe foncière et taxe d’habitation, qui pourrait être supprimée dès l’an prochain, décuplent ainsi les taux de crédit.

Publié dans credit, finance, immobilier

Commenter cet article